Les cépages oubliés de Bordeaux

En 1997, je rencontre Robert Plageoles à Gaillac et découvre que les cépages ne se limitent pas aux seuls cépages adoptés par les appellations en 1936.
En 2016, je réalise que personne à Bordeaux n'a fait le travail d'aller replanter de manière systématique l'ensemble des cépages sui ont fait l'histoire de Bordeaux. C'est ce que nous réalisons pour redécouvrir des goûts oubliés depuis plus d'un siècle. Bordeaux disposait de 48 cépages au 19ème siècle. La plupart ont aujourd'hui disparus.

S'il est encore besoin de démontrer l'extraordinaire diversité de cépages présente dans nos vigne...
S'il est encore besoin de démontrer l'extraordinaire diversité de cépages présente dans nos vignes au cours des...

S'il est encore besoin de démontrer l'extraordinaire diversité de cépages présente dans nos vignes au cours des siècles passés ! De 1782 à 1784, l'intendant Nicolas Dupré de Saint-Maur a ordonné une immense enquête pour faire l'inventaire de tous les cépages présents dans le royaume. L'objectif était de fixer la nomenclature pour mieux comprendre les diverses synonymies. Cette enquête était jusqu'à présent stockée aux archives de Bordeaux et de Gironde. Mais ce travail n'avait été digitalisé et rendu public. Une équipe de bénévoles sous la direction de Henri Galinié, s'est attelé à ce travail. L'ensemble des documents sont aujourd'hui disponibles en ligne à l'adresse :

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02385748

Nous avons reproduit ci-dessous la liste des cépages inventoriés sur Bazas à 16km de notre domaine. On reconnait des noms de cépages que nous avons replanté, mais beaucoup de ces cépages restent aujourd'hui non identifiés ou disparus. On a hâte de goûter l'enrageat, la pardotte (grande ou petite parde ?), la penouille (Pelle aouille), le blanc auba, ... Il est probable aussi que le Petit péjac ou le béquignol que nous avons replanté étaient présents dans cette liste sous un autre nom. Cela nous donne également envie de replanter également du Chaussé. Ce document est à tous points de vue exceptionnel. Les historiens et ampélographes n'ont pas fini leur travail de recherche...

moins Catégories: Les cépages oubliés de Bordeaux, Le cépage Jurançon noir, Le cépage Pardotte, Le cépage Penouille
Une rencontre incontournable pour nous. Une centaine de vignerons qui viennent de partout en Fran...
Une rencontre incontournable pour nous. Une centaine de vignerons qui viennent de partout en France pour faire partager les cépages...

Une rencontre incontournable pour nous. Une centaine de vignerons qui viennent de partout en France pour faire partager les cépages qu’ils ont réhabilités. Des interventions de haut vol, de Marc-André Selosse, de Olivier Yogregat... Cette année, le Malbec est à l’honneur, son histoire, son origine, ses nombreux noms, ses perspectives... Passionnant et inspirant. On a à cette occasion pu faire goûter nos parcellaires 2019, en attendant de venir y faire déguster nos premiers cépages oubliés.

moins Catégories: Les rencontres des cépages modestes, Les cépages oubliés de Bordeaux
On profite de l'automne pour remplacer les pieds de cépages oubliés qui n'ont pas survécu à la pl...
On profite de l’automne pour remplacer les pieds de cépages oubliés qui n’ont pas survécu à la...

On profite de l’automne pour remplacer les pieds de cépages oubliés qui n’ont pas survécu à la plantation. Un à un, on va planter des pieds de Petit pejac, Blanc verdet, Bequignol et autres Mancin. Chaque année, il faut entretenir et remplacer les pieds manquants, si on veut avoir un vignoble en état. On va cette année co-planter quelques milliers de pieds, à l’automne, mais aussi au printemps avec des racinés.

moins Catégories: Les cépages oubliés de Bordeaux
David a emmené Marion et Benjamin chez Liber Pater pour déguster son magnifique millésime 2018. M...
David a emmené Marion et Benjamin chez Liber Pater pour déguster son magnifique millésime 2018. Merci de...

David a emmené Marion et Benjamin chez Liber Pater pour déguster son magnifique millésime 2018. Merci de l’accueil et le chai commence à avoir de l’allure avec les nouvelles amphores pour accueillir le millésime 2019.

moins Catégories: Les cépages oubliés de Bordeaux
Tous les thèmes
Retrouvez aussi