Le cépage Bouchalès

Le Bouchalès porte aussi le nom de grapput (Graves), Gros de Judith ou Prolongeau (Blayais). Ce cépage apportait de la finesse dans les assemblages. Il aime les argiles et il faut le récolter tardivement à pleine maturité.

Commandez l'ensemble des vins de Cazebonne sur notre site e-commerce.

On vendange aujourd'hui le Bouchalès (qui est en train de lâcher), le Jurançon noir et le Castets...
On vendange aujourd’hui le Bouchalès (qui est en train de lâcher), le Jurançon noir et le Castets. Le...

On vendange aujourd’hui le Bouchalès (qui est en train de lâcher), le Jurançon noir et le Castets. Le Saint-Macaire (en photo) attendra lundi pour gagner encore un peu en maturité. Pour tous ces cépages, nous allons faire les analyses sur les jus pour mieux connaître leurs caractéristiques.

moins Catégories: Le cépage Bouchalès, Les cépages oubliés de Bordeaux
3 magnifiques interprétations du Bouchales par Frédéric Mallier. Pur, avec un peu de Merlot, ou e...
3 magnifiques interprétations du Bouchales par Frédéric Mallier. Pur, avec un peu de Merlot, ou en cépage...

3 magnifiques interprétations du Bouchales par Frédéric Mallier. Pur, avec un peu de Merlot, ou en cépage d’accompagnement du Merlot. Dans les trois cas, il nous charme sur son acidité, sur son fruit intense de framboise, de rhubarbe. Merci Frederic de nous avoir fait déguster, ces petites merveilles ! Les cépages oubliés révèlent de nouvelles palettes aromatiques, redonnent d’autres perspectives aux vins de Bordeaux. Ce sont ces chemins de traverse qui nous enchantent !

moins Catégories: Le cépage Bouchalès, Les cépages oubliés de Bordeaux
Le Bouchalès, l'avis de Nicolas Jamin, qui nous accompagne : 'Petites grappes et petites baies, f...
Le Bouchalès, l'avis de Nicolas Jamin, qui nous accompagne : 'Petites grappes et petites baies, fruits concentrés,...

Le Bouchalès, l'avis de Nicolas Jamin, qui nous accompagne : 'Petites grappes et petites baies, fruits concentrés, poivrés et acidulés. La vendange de Bouchalès ayant été très faible à Cazebonne en 2020, je base mon avis sur les vins de Frédéric Mallier au Château de la Vieille Chapelle qui produit certaines années un 100% Bouchalès que j'apprécie beaucoup. L'aromatique est fraîche, framboise, poivrée, la bouche est dense, concentrée, acidulée, et les tannins sont cristallins. Pour moi c'est un cépage avec un très beau potentiel qualitatif, totalement dans l'esprit du travail de Cazebonne. Un cépage qui développe à la fois une belle aromatique fraîche et fruitée, une belle structure tannique dense et souple, et une belle acidité, ça devrait aussi pouvoir intéresser les vignerons bordelais.'

moins Catégories: Le cépage Bouchalès, Les cépages oubliés de Bordeaux
Après nettoyage des daturas, la parcelle de Bouchalès a une bien meilleure tête. Un rang sur deux...
Après nettoyage des daturas, la parcelle de Bouchalès a une bien meilleure tête. Un rang sur deux, les semis de...

Après nettoyage des daturas, la parcelle de Bouchalès a une bien meilleure tête. Un rang sur deux, les semis de fèveroles sont magnifiques. Les jeunes plantes vont repartir de plus belle au printemps avec cet apport d’azote.

moins Catégories: Les couverts végétaux, Le cépage Bouchalès, Les cépages oubliés de Bordeaux
Entre vignerons replantant des cépages oubliés, il y a une soif de savoir qui nous rassemble. Ben...
Entre vignerons replantant des cépages oubliés, il y a une soif de savoir qui nous rassemble. Benoit Périssé a...

Entre vignerons replantant des cépages oubliés, il y a une soif de savoir qui nous rassemble. Benoit Périssé a repris il y a deux ans des vignes dans le bergeracois. Parmi ces parcelles, il a réussi à identifier 20 ares plantées en bouchalès, appelé grappu de part chez lui. C’est très riche pour nous d’apprendre de ses essais de vinification, de découvrir que le bouchales est un cépage de belle couleur, qu’il faut vendanger bien mûr à la fin du mois de septembre. Il donne au final un vin peu alcoolisé et plein de fruit. On comprend pourquoi il a été abandonné, il ne donnait pas assez d’alcool (autour de 9 degrés au 19eme). Très intéressant tout cela avec le réchauffement climatique qui nous menace, tous les jours un peu plus. On a hâte de rendre visite à Benoit pour déguster ses premières cuvées.

moins Catégories: Les cépages oubliés de Bordeaux, Le cépage Bouchalès
Tous les thèmes
Retrouvez aussi