Les cépages de Bordeaux

Bordeaux a fait le choix en 1936 de cinq cépages en rouge et trois en blanc. Ce sont des formidables cépages que nous vous faisons découvrir ici.

Coplantation pour remplacer les plants qui n’ont pas pris dans nos parcelles de cépages oubliés. Autant partir sur de...

Coplantation pour remplacer les plants qui n’ont pas pris dans nos parcelles de cépages oubliés. Autant partir sur de bonnes bases avec aucun manquant dans nos vignes.

moins Catégories: Le cépage Carménère, Les cépages de Bordeaux, La plantation de la vigne, Les travaux de la vigne
Recommandation d'encépagement pour le Sud Gironde, pour des sols de sables et alios, par F. Vassi...
Recommandation d'encépagement pour le Sud Gironde, pour des sols de sables et alios, par F. Vassilière en 1892....

Recommandation d'encépagement pour le Sud Gironde, pour des sols de sables et alios, par F. Vassilière en 1892. Carménère et Merlot pour les meilleurs terroirs. Pour les autres terroirs, Folle blanche ou Savagnin pour les blancs, Folle rouge (Jurançon noir), Fer et Pignon (Pardotte). A part la folle blanche, nous avons replanté tous ces cépages à Cazebonne. Hâte de les vinifier à partir de cette année.

moins Catégories: Les cépages oubliés de Bordeaux, Le cépage Carménère, Les cépages de Bordeaux, Le cépage Jurançon noir, Le cépage Pardotte
Le malbec était au 19ème siècle un des cépages les plus répandus en Gironde. Il représentait 25% ...
Le malbec était au 19ème siècle un des cépages les plus répandus en Gironde. Il représentait 25%...

Le malbec était au 19ème siècle un des cépages les plus répandus en Gironde. Il représentait 25% de l’encépagement sur notre commune en 1900. Le cépage a été peu à peu délaissé, notamment du fait de sa production irrégulière. Nous avons la chance de disposer d’une parcelle de vieilles vignes de 60 ares. Cette cuvée va être une de nos grandes réussites sur le millésime 2019.

moins Catégories: Le cépage Malbec, Les cépages de Bordeaux
Très belle cuvée de Cot (appelé chez nous Malbec), signée Mickael Bouges en Touraine. Le nom de l...
Très belle cuvée de Cot (appelé chez nous Malbec), signée Mickael Bouges en Touraine. Le nom de la cuvée...

Très belle cuvée de Cot (appelé chez nous Malbec), signée Mickael Bouges en Touraine. Le nom de la cuvée fait référence à de galets roulés, qui affleure sur les sols, appelés localement des couilles d'âne.

moins Catégories: Nos coups de coeur, Le cépage Malbec, Les cépages de Bordeaux, Les rencontres des cépages modestes
Parmi les très belles choses dégustées ce week-end, les Malbecs de Château Tire-Pé. Malbec au plu...
Parmi les très belles choses dégustées ce week-end, les Malbecs de Château Tire-Pé. Malbec au pluriel,...

Parmi les très belles choses dégustées ce week-end, les Malbecs de Château Tire-Pé. Malbec au pluriel, car David Barrault a fait un gros travail de sélection massale, en allant cherchant de très vieux ceps à Cahors. Pour l'anecdote, l'Auxerois (nom du Cot ou Malbec à Cahors) a presque failli disparaître dans le vignoble de Cahors, suite au gel de 1956. Il ne représentait plus que 1% de l'encépagement. Il est probable que les malbecs de Bordeaux ont dû aider à reconstituer l'encépagement.

moins Catégories: Nos coups de coeur, Le cépage Malbec, Les cépages de Bordeaux, Les rencontres des cépages modestes
Cette année, aux Rencontres des cépages modestes, le cépage à l'honneur était le Cot, nom officie...
Cette année, aux Rencontres des cépages modestes, le cépage à l'honneur était le Cot, nom officiel du...

Cette année, aux Rencontres des cépages modestes, le cépage à l'honneur était le Cot, nom officiel du Malbec planté en Gironde. Nous avons pu assister à quelques interventions des grands spécialistes de l'ampélographie ou de l'histoire du vin. Ici, Olivier Yobregat nous parle du malbec à travers l'histoire. Le cépage a porté des nombreux noms. Chez nous, il était autrefois appelé l'Estrangey ou Queue rouge, pour la couleur que prend la grappe et les pétioles. Le Malbec était très présent dans les Graves, et dans le Nord Médoc. Il pouvait représenter jusque 75% de l'encépagement comme le montre les travaux de Philippe Roudié. Sur notre commune de Saint-Pierre de Mons, il représentait plus de 25% de l'encépagement. Il a été délaissé au profit du Merlot, après le phylloxéra. Pourquoi ? Parce qu'il était capricieux, pouvant donner très peu comme beaucoup. Le travail sur les sélections massales a permis de rendre aujourd'hui ce cépage plus régulier. Nous le replantons car nous croyons beaucoup à l'adéquation de ce cépage à nos terroirs de Graves. La vinification de notre vieille parcelle en 2019, donne des résultats tout à fait prometteurs et on a hâte de vous le faire déguster après élevage en amphore.

moins Catégories: Les rencontres des cépages modestes, Le cépage Malbec, Les cépages de Bordeaux
Tous les thèmes
Retrouvez aussi