L'élevage des vins

L'amphore permet l'élaboration de très grands vins, en proposant une oxygénation modérée, comparable à ce que propose une barrique, mais sans apporter de goût boisé. Des vins très purs, donc, respectant le fruit du cépage.

Nous sommes allé rendre visite cette semaine à la start-up Biopythos à Limoges. Cette startup a e...
Nous sommes allé rendre visite cette semaine à la start-up Biopythos à Limoges. Cette startup a eu l’idée de s’appuyer sur le savoir-faire...
Nous sommes allé rendre visite cette semaine à la start-up Biopythos à Limoges. Cette startup a eu l’idée de s’appuyer sur le savoir-faire ancestrale de la porcelaine de Limoges pour proposer aux viticulteurs des œufs (225l) et amphores (500l) en porcelaine. Leur savoir-faire leur permet de mesurer le taux de perméabilité de leurs contenants. Il nous paraît intéressant de faire des tests sur les vins blancs notamment sur les œufs afin d’obtenir des vins les plus purs possibles dans cette porcelaine très faiblement perméable. Verdict au printemps 2020 lors de la dégustation de notre blanc 2019. moins Catégories: L'élevage des vins, L'élevage des vins
Bon, il y a encore un peu de travail sur notre futur chai d'amphores. De la terre battue, constru...
Bon, il y a encore un peu de travail sur notre futur chai d’amphores. De la terre battue, construire une mezzanine pour pouvoir stocker des...
Bon, il y a encore un peu de travail sur notre futur chai d’amphores. De la terre battue, construire une mezzanine pour pouvoir stocker des matières sèches au dessus et... ... attendre de voir comment se profile la récolte 2019 avant de commander les amphores et grès. moins Catégories: L'élevage des vins, L'élevage des vins, Dans le chai de Cazebonne
On est retourné déguster le millésime 2018 de Liber Pater, pour voir ce que cela donne, une fois ...
On est retourné déguster le millésime 2018 de Liber Pater, pour voir ce que cela donne, une fois les fermentations...

On est retourné déguster le millésime 2018 de Liber Pater, pour voir ce que cela donne, une fois les fermentations terminées. Les cabernet-sauvignons sont impressionnants, du pur velours. Les petit verdot sont puissant sur des notes végétales sans être herbacées. Ils seront intéressants dans l’assemblage. Les Castets sont tanniques, un peu austères et demandent encore à se fondre. Nous n’avons pas pu redéguster les superbes Mancin et Saint-Macaire qui ont déjà été assemblés. Un millésime 2018 qui promet.

moins Catégories: Nos coups de coeur, Les cépages oubliés de Bordeaux, L'élevage des vins, L'élevage des vins, Le cépage Mancin, Le cépage Saint-Macaire
Tous les thèmes
Retrouvez aussi