Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

Moment d'échange avec Fabrice Tessier de Mediavino, pour parler de notre travail autour des vins ...
Moment d'échange avec Fabrice Tessier de Mediavino, pour parler de notre travail autour des vins blancs de Bordeaux, et notamment sur ce...
Moment d'échange avec Fabrice Tessier de Mediavino, pour parler de notre travail autour des vins blancs de Bordeaux, et notamment sur ce que vont nous apporter les cépages oubliés de Bordeaux pour nos futures cuvées. Mediavino est un media indépendant, accessible sur abonnement, qui s'immerge chaque mois, au coeur d'un vignoble pépite. Ils vont à la rencontre de domaines engagés, au minimum en agriculture biologique. Pour écouter ce Podcast : https://podcast.ausha.co/le-podcast-de-mediavinopro/bordelais-i-jean-baptiste-duquesne-chateau-cazebonne-un-pirate-dans-le-bordelais moins
En route pour une dégustation au Digital Wine Club. Faut rester concentré !
En route pour une dégustation au Digital Wine Club. Faut rester concentré !
En route pour une dégustation au Digital Wine Club. Faut rester concentré ! moins
Comme l'année dernière, nous serons au salon Pantin boit Bio. Date : 4 et 5 juin 2022 On fera dég...
Comme l’année dernière, nous serons au salon Pantin boit Bio. Date : 4 et 5 juin 2022 On fera déguster nos nouvelles cuvées, et notamment...
Comme l’année dernière, nous serons au salon Pantin boit Bio. Date : 4 et 5 juin 2022 On fera déguster nos nouvelles cuvées, et notamment notre première cuvée de cépages oubliés ‘Comme en 1900´. On a hâte d’y être ! moins
Portraits de cépages. On continue notre tour de présentation des cépages oubliés de Bordeaux. Foc...
Portraits de cépages. On continue notre tour de présentation des cépages oubliés de Bordeaux. Focus aujourd’hui sur le Saint-Macaire. On...
Portraits de cépages. On continue notre tour de présentation des cépages oubliés de Bordeaux. Focus aujourd’hui sur le Saint-Macaire. On vous vantait hier le magnifique port érigé du Jurançon noir. On ne peut pas en dire autant du Saint-Macaire avec son caractère très buissonnant. Sa vigueur est forte et cette année on a pu observer jusqu’à trois sortie sur un même bourgeon avec jusqu’à trois grappes par sortie. Si on laisse faire on pourrait se retrouver ici avec une trentaine de grappes et la grappe est plutôt grosse une fois à maturité. Autant dire qu’il va falloir éclaircir et ne conserver qu’une sortie par bourgeon. 10-12 grappes nous suffiront largement. A la vendange, les grappes sont gorgées de sucre, le jus est poisseux collant. C’est ce qui a donné le nom local de moustouzère, venant de ‘moustou ‘ qui s’emploie en patois pour décrire le visage d’un gamin qui s’est mis de la confiture sur le visage. Le Saint-Macaire est un magnifique cépage qu’il faut dompter pour lui laisser une récolte raisonnable mais le résultat est à la hauteur des attentes : magnifique ! Il est essentiel à l’assemblage de notre cuvée ´Comme en 1900’ ! moins
Portrait de cépages. Commençons par le Jurançon noir. C'est un cépage magnifique au port bien éri...
Portrait de cépages. Commençons par le Jurançon noir. C’est un cépage magnifique au port bien érigé, facile à palisser. Ils donnent de...
Portrait de cépages. Commençons par le Jurançon noir. C’est un cépage magnifique au port bien érigé, facile à palisser. Ils donnent de belles grappes, bien régulières et espacées, ce qui va permettre de réaliser un joli cordon de grappes. Il est au final plutôt peu sensibles aux maladies. C’est un cépage relativement vigoureux avec un joli feuillage. Pour obtenir de bons raisins, il faut lui tenir une charge raisonnable et on devra peut être faire tomber quelques grappes au mois de juillet. Enfin, et pas la moindre de ses qualités, il résiste bien au gel avec des contre bourgeons fructifères. Au final, beaucoup de qualités, pour ce cépage dit modeste. moins
Les chevreuils sont passés par là. Ils raffolent des jeunes feuilles. Heureusement, ils n'aiment ...
Les chevreuils sont passés par là. Ils raffolent des jeunes feuilles. Heureusement, ils n’aiment pas les grappes. Ici, sur nos rangs de...
Les chevreuils sont passés par là. Ils raffolent des jeunes feuilles. Heureusement, ils n’aiment pas les grappes. Ici, sur nos rangs de Sauvignonasse. On voudrait bien pourtant vinifier une première cuvée en blanc de cépages oubliés, cette année. moins
Tour début de la floraison sur le merlot observée aujourd'hui sur notre parcelle de Peyron. Ces c...
Tour début de la floraison sur le merlot observée aujourd’hui sur notre parcelle de Peyron. Ces conditions climatiques hors normes,...
Tour début de la floraison sur le merlot observée aujourd’hui sur notre parcelle de Peyron. Ces conditions climatiques hors normes, permettent en tout cas une floraison dans les meilleures conditions. Dans des conditions de pluie ou de températures fraîches, la fécondation peut mal se passer, empêchant ainsi la formation du fruit, de la baie de raisin. Ces belles températures ont également des conséquences pour la récolte de l’année prochaine (2023). C’est à cette période que la vigne par l’induction florale va décider du nombre de grappes que porteront ses bourgeons l’année suivante. La météo est bien sûr l’un des critères qui vont influencer favorablement. Mais ce n’est pas le seul : la bonne vigueur de la vigne, l’absence de stress ou de carences vont également influer. Cette météo clémente est donc aussi bien une bonne nouvelle pour 2022 que pour 2023. Mais pour 2022, il nous faudra un peu d’eau, mais c’est encore une autre histoire ! moins
Sortie de notre millésime 2020 de notre vin de macération. La cuvée s'appelait l'année dernière G...
Sortie de notre millésime 2020 de notre vin de macération. La cuvée s’appelait l’année dernière Galets de Cazebonne car ce vin est issu de...
Sortie de notre millésime 2020 de notre vin de macération. La cuvée s’appelait l’année dernière Galets de Cazebonne car ce vin est issu de notre terroir de Cazebonne. On a simplifié cette année pour appeler cela La Macération, tout simplement. Le vin est cette annee issu de 100% de macération de Sauvignon. Macération courte (12 jours) pour ne pas extraire trop de tannins, pour rester dans le registre du vin blanc, mais avec la complexité apportée par la macération. Une très belle réussite, cette année. Un nez explosif sur des notes d’agrumes, de fruit exotique. Très jolie matière en bouche et une longueur à donner envie de s’en resservir un verre. Très petite production (2788 bouteilles), il n’y en aura pas pour tout le monde. À retrouver sur notre site ou chez les cavistes partenaires qui nous accompagnent. moins
Ça pousse, vite, très vite avec ces chaleurs estivales !
Ça pousse, vite, très vite avec ces chaleurs estivales !
Ça pousse, vite, très vite avec ces chaleurs estivales ! moins
Retrouvez aussi