Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

Les pieds qui n'ont pas gelé sont magnifiques et nous promettent de belles grappes.
Les pieds qui n’ont pas gelé sont magnifiques et nous promettent de belles grappes.
Les pieds qui n’ont pas gelé sont magnifiques et nous promettent de belles grappes. moins
Merci à tous. Notre projet de replantation de cépages oubliés sur notre parcelle du Maine prend b...
Merci à tous. Notre projet de replantation de cépages oubliés sur notre parcelle du Maine prend bonne forme. Si certains sont motivés par...
Merci à tous. Notre projet de replantation de cépages oubliés sur notre parcelle du Maine prend bonne forme. Si certains sont motivés par l’aventure, rendez vous sur le site de WineFunding pour en savoir plus. À très vite, à Cazebonne ou en visio pour faire connaissance. moins
Diversité dans nos vignes. Connaissez vous le nom de cette fleur ?
Diversité dans nos vignes. Connaissez vous le nom de cette fleur ?
Diversité dans nos vignes. Connaissez vous le nom de cette fleur ? moins
Premier traitement de l'année hier. L'année dernière, nous avions commencé deux semaines plus tôt...
Premier traitement de l’année hier. L’année dernière, nous avions commencé deux semaines plus tôt. Le gel est passé par là, mais pas...
Premier traitement de l’année hier. L’année dernière, nous avions commencé deux semaines plus tôt. Le gel est passé par là, mais pas seulement, la quasi absence de pluie depuis deux mois, n’est pas favorable au développement des maladies. On traite en amont des pluies annoncées en cette fin de semaine et début de semaine prochaine. Avec une petite dose de cuivre (100g/hectare) et de soufre (3 kilos) et uniquement sur nos parcelles les plus avancées (les merlots qui ont été préservés du gel). Pour le reste, on fera le point semaine prochaine, en fonction des pluies, en fonction de la météo annoncée. moins
Passionnante lecture du week-end. Laurent Tillon nous raconte l'histoire de Quercus, un chêne ses...
Passionnante lecture du week-end. Laurent Tillon nous raconte l’histoire de Quercus, un chêne sessile, de 1780 à nos jours. Et il s’en...
Passionnante lecture du week-end. Laurent Tillon nous raconte l’histoire de Quercus, un chêne sessile, de 1780 à nos jours. Et il s’en passe des choses dans la vie d’un chêne. Pour arriver à l’âge vénérable de 240 ans, il a vécu nombres d’épreuves : trahisons, alliances, compétition, mais aussi entraide. L’homme est tout autant son principal ennemi que son principal allié. Le récit est largement étayé d’explications scientifiques sur le fonctionnement de la plante, sur la vie des sols, sur la nécessaire symbiose avec son environnement, sur les extraordinaires stratégies qu’ont développées les plantes pour survivre à leur environnement hostile. Entre roman et essai, le livre se dévore ou comment se distraire en s’instruisant ! moins
Petit porte-greffe deviendra grand ! Et permettra de greffer sur place l'année prochaine le cépag...
Petit porte-greffe deviendra grand ! Et permettra de greffer sur place l’année prochaine le cépage adéquat !
Petit porte-greffe deviendra grand ! Et permettra de greffer sur place l’année prochaine le cépage adéquat ! moins
Le gel nous a laissé quelques grappes sur notre parcelle de Merlot de Darche. Tant mieux, parce q...
Le gel nous a laissé quelques grappes sur notre parcelle de Merlot de Darche. Tant mieux, parce que c’est un très joli terroir avec la...
Le gel nous a laissé quelques grappes sur notre parcelle de Merlot de Darche. Tant mieux, parce que c’est un très joli terroir avec la roche de calcaire à astéries qui n’est jamais très loin, entre 1 et 3 mètres de profondeur. Le Merlot y est très bien et excelle. moins
Inflorescences sur repousses de porte-greffes. Magnifique !
Inflorescences sur repousses de porte-greffes. Magnifique !
Inflorescences sur repousses de porte-greffes. Magnifique ! moins
On arrache les feuillus, ici un chêne, qui se sont enracinés sous le rang. Ça descend profond, un...
On arrache les feuillus, ici un chêne, qui se sont enracinés sous le rang. Ça descend profond, un chêne !
On arrache les feuillus, ici un chêne, qui se sont enracinés sous le rang. Ça descend profond, un chêne ! moins
Retrouvez aussi