Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

Analyse de nos blancs de nos parcelles de Peyron et Bouché. On démarre les vendanges à partir de ...
Analyse de nos blancs de nos parcelles de Peyron et Bouché. On démarre les vendanges à partir de demain et jusqu’à vendredi sur nos...
Analyse de nos blancs de nos parcelles de Peyron et Bouché. On démarre les vendanges à partir de demain et jusqu’à vendredi sur nos parcelles les plus précoces. Faute de volume, cela devrait être très bon. Cela goûte très bien, les pH sont bas à ce stade pour nos sols de Graves, donc cela devrait donner de jolis blancs avec de belles tensions. Bien sûr, tout cela va être vendangé à la main pour donner le meilleur de nos terroirs. moins
En discutant l'année dernière avec Jean-Francois Menard du Château Memoires, il me parlait de vie...
En discutant l’année dernière avec Jean-Francois Menard du Château Memoires, il me parlait de vieux pieds présents dans l’une de ses...
En discutant l’année dernière avec Jean-Francois Menard du Château Memoires, il me parlait de vieux pieds présents dans l’une de ses parcelles. Les anciens donnaient le nom de Béquin à ce cépage. Il fallait donc que l’on prenne date avec un ampélographe pour savoir de quoi il s’agissait. Olivier Yobregat nous a fait l’honneur de bien vouloir venir visiter la parcelle, le verdict est tombé. Les anciens n’avaient pas tort quand ils parlaient de Béquin, puisqu’il s’agit de Bequignol blanc (une évolution génétique du Bequignol rouge), mais ce que les anciens ne savaient pas, c’est que la parcelle contenait aussi de l’Ondenc. Pas étonnant, car ce dernier cépage donne de très jolis liquoreux, pas surprenant donc qu’on le retrouve au milieu de cette parcelle de Semillon. Si vous avez une vieille parcelle en Gironde, faites moi signe, ce sera un plaisir de venir vous rendre visite et d’essayer de mettre un nom sur vos vieux ceps de vigne. moins
Quand la mort guette ! Vous sauriez identifier cette maladie ?
Quand la mort guette ! Vous sauriez identifier cette maladie ?
Quand la mort guette ! Vous sauriez identifier cette maladie ? moins
La muscadelle a bien muri cette semaine. C'est un magnifique cépage, minoritaire à Bordeaux, car ...
La muscadelle a bien muri cette semaine. C’est un magnifique cépage, minoritaire à Bordeaux, car très fragile à la pourriture grise. On va...
La muscadelle a bien muri cette semaine. C’est un magnifique cépage, minoritaire à Bordeaux, car très fragile à la pourriture grise. On va surveiller tous les jours, mais pour l’instant les conditions météos estivales sont idéales pour mûrir nos cépages blancs, avec très peu de traces de pourriture grise. moins
Mais quelle bête a bien pu avoir l'idée saugrenue de vendanger notre raisin pas encore mûr ?
Mais quelle bête a bien pu avoir l’idée saugrenue de vendanger notre raisin pas encore mûr ?
Mais quelle bête a bien pu avoir l’idée saugrenue de vendanger notre raisin pas encore mûr ? moins
On passe une préparation 501, le matin tôt. Cette préparation de la biodynamie permet d'améliorer...
On passe une préparation 501, le matin tôt. Cette préparation de la biodynamie permet d’améliorer les maturités. Cela permettra aussi de...
On passe une préparation 501, le matin tôt. Cette préparation de la biodynamie permet d’améliorer les maturités. Cela permettra aussi de maximiser les mises en réserve de la plante avant l’hiver. moins
Notre dernière acquisition. On va se régaler avec ce petit pressoir pour les petites cuvées ! On ...
Notre dernière acquisition. On va se régaler avec ce petit pressoir pour les petites cuvées ! On vous prépare quelques petits bijoux pour...
Notre dernière acquisition. On va se régaler avec ce petit pressoir pour les petites cuvées ! On vous prépare quelques petits bijoux pour ce millésime 2021 ! moins
On a fait le tour de l'ensemble des parcelles de blanc, hier, pour voir quand on débute les venda...
On a fait le tour de l’ensemble des parcelles de blanc, hier, pour voir quand on débute les vendanges. Ce ne sera pas avant le milieu de la...
On a fait le tour de l’ensemble des parcelles de blanc, hier, pour voir quand on débute les vendanges. Ce ne sera pas avant le milieu de la semaine prochaine. A Cazebonne, on préfère vendanger bien mûr. On préfère que nos blancs goûtent le raisin, soient bien croquants et moins sur les aromatiques, sur les thiols. La vendange va être maigre, très maigre. Le gel est passé par là et particulièrement sévère sur les blancs. Par contre, cela goûte très bien, on devrait avoir plus d’équilibre, plus de fraîcheur que l’année dernière. Et les baies sont déjà très aromatiques ! On devrait sortir quelques très jolis parcellaires ! moins
Retrouvez aussi