Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

On devrait avoir de très jolis malbecs cette année. On espère pouvoir vous proposer un parcellair...
On devrait avoir de très jolis malbecs cette année. On espère pouvoir vous proposer un parcellaire issu de notre...

On devrait avoir de très jolis malbecs cette année. On espère pouvoir vous proposer un parcellaire issu de notre terroir de Peyron sur ces vieilles vignes. Vignes plantées avant la mode des clones, du coup la charge est ici plus que raisonnable et permet de donner toute là mesure de ce cépage aux nombreux atouts.

moins Catégories: Le cépage Malbec, Les cépages de Bordeaux, Les terroirs viticoles
Je prends quelques jours de vacances à New York mais ne peut m'empêcher d'aller faire un tour à l...
Je prends quelques jours de vacances à New York mais ne peut m’empêcher d’aller faire un tour à la cave qui...

Je prends quelques jours de vacances à New York mais ne peut m’empêcher d’aller faire un tour à la cave qui nous distribue dans le quartier Tribeca. Très belle sélection de vins et l’occasion d’y acheter un excellent Pinot noir californien (Anthill Farms).

moins Catégories: Les cavistes proposant Cazebonne, Ils nous font confiance
Le jurançon noir nous confirme cette année son caractère plus tardif (débourrement, véraison). On...
Le jurançon noir nous confirme cette année son caractère plus tardif (débourrement, véraison). On...

Le jurançon noir nous confirme cette année son caractère plus tardif (débourrement, véraison). On devrait le vendanger fin septembre. Un cépage rustique qui est largement passé à travers l’écueil du mildiou. Moins gélif, résistant au mildiou. On se demande pourquoi il a été laissé de côté.

moins Catégories: Le cépage Jurançon noir, Les cépages oubliés de Bordeaux
Nous avons reçu vendredi à Cazebonne une équipe de 40 chercheurs de l'Institut des Sciences de la...
Nous avons reçu vendredi à Cazebonne une équipe de 40 chercheurs de l’Institut des Sciences de la Vigne et du...

Nous avons reçu vendredi à Cazebonne une équipe de 40 chercheurs de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) pour échanger autour de nos projets de replantation de l’ensemble des cépages historiques de Bordeaux. Visite de nos parcelles et dégustation de 3 cuvées. Nicolas Jamin a par ailleurs présenté notre démarche à la vigne (Biodynamie) et au chai. Bordeaux possède un formidable patrimoine ampélographique qui mérite d’être revisité pour préparer l’avenir. Merci pour ces échanges passionnés ! L’ISVV mène nombre de recherches sur la résilience des cépages et porte-greffes face au réchauffement climatique. Travaux essentiels pour l’avenir de notre vignoble.

moins Catégories: Belles rencontres
En blanc comme en rouge, nous obtenons 93/100 dans la RVF. La cuvée Argile ocre est issue de notr...
En blanc comme en rouge, nous obtenons 93/100 dans la RVF. La cuvée Argile ocre est issue de notre terroir de Bouché, vieille...

En blanc comme en rouge, nous obtenons 93/100 dans la RVF. La cuvée Argile ocre est issue de notre terroir de Bouché, vieille parcelle complantée en sémillon, sauvignon et sauvignon gris. Une seule date de vendange pour récolter des raisins à différents stades de maturité. Cela contribue à la complexité de cette cuvée hors normes.

moins Catégories: La presse parle de Cazebonne
Hier, nous vous faisions part du magnifique article de Pierre Citerne dans la Revue du Vin de Fra...
Hier, nous vous faisions part du magnifique article de Pierre Citerne dans la Revue du Vin de France, sur les progrès...

Hier, nous vous faisions part du magnifique article de Pierre Citerne dans la Revue du Vin de France, sur les progrès effectués par Cazebonne depuis 2016. Il ne s’est pas contenté de cela. Il nous gratifie d’un 93/100 pour notre Grand vin rouge 2020. Je suis d’accord, il est très très bon ce Grand vin rouge. Seul regret, on en a vraiment pas beaucoup (3500 bouteilles).

moins Catégories: La presse parle de Cazebonne
On ne boude pas notre plaisir. Le métier de vigneron est un chemin de croix. Depuis 7 ans, pas un...
On ne boude pas notre plaisir. Le métier de vigneron est un chemin de croix. Depuis 7 ans, pas une année sans incident...

On ne boude pas notre plaisir. Le métier de vigneron est un chemin de croix. Depuis 7 ans, pas une année sans incident climatique. Mais on essaie de garder le cap, de ne pas se décourager. J’ai une équipe formidable qui montre encore son abnégation pour tenir le rythme infernal imposé par la météo. Le mildiou est là, partout. Alors quand Pierre Citerne de la Revue du Vin de France nous fait le compliment de parler de vins plaisirs pour ce que l’on fait, on ne peut pas nous toucher. Oui, on fait du vin pour vous faire plaisir, pour nous faire plaisir. Des bouteilles qui nous donnent envie de nous resservir, des bouteilles sans chichi, gourmandes, accessibles, vibrantes pour reprendre un terme à la mode. Merci 🙏 cela nous donne l’énergie pour repartir traiter avec notre bonne vieille bouillie bordelaise contre ce putain de mildiou.

moins Catégories: La presse parle de Cazebonne
Retrouvez aussi