Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

Tournée de dégustation aujourd'hui à Paris. Ici à Secret Wine Door, un lieu intimiste et élégant ...
Tournée de dégustation aujourd’hui à Paris. Ici à Secret Wine Door, un lieu intimiste et élégant où l’on apprend tous les secrets du...
Tournée de dégustation aujourd’hui à Paris. Ici à Secret Wine Door, un lieu intimiste et élégant où l’on apprend tous les secrets du vin. Contactez Myrtille si vous souhaitez que l’on vienne vous voir lors d’un passage à Paris. moins
Dégustation de nos assemblages de 2022 en rouge avant mise en bouteille en fin d'année. Encore qu...
Dégustation de nos assemblages de 2022 en rouge avant mise en bouteille en fin d’année. Encore quelques petits ajustements et on est...
Dégustation de nos assemblages de 2022 en rouge avant mise en bouteille en fin d’année. Encore quelques petits ajustements et on est bon. Magnifique millésime ! moins
Toujours sympa quand on se retrouve chez un client en commun avec les copains pirates 🏴‍☠️. Ameli...
Toujours sympa quand on se retrouve chez un client en commun avec les copains pirates 🏴‍☠️. Amelie Osmond - Clos du notaire David Morin -...
Toujours sympa quand on se retrouve chez un client en commun avec les copains pirates 🏴‍☠️. Amelie Osmond - Clos du notaire David Morin - Cave de Villiers sur Marne moins
Venez goûter ! On est en place au verre Taquin dans le 11eme !
Venez goûter ! On est en place au verre Taquin dans le 11eme !
Venez goûter ! On est en place au verre Taquin dans le 11eme ! moins
Dans ce lire QI vient de paraître, le journaliste Sebastien Darsy revient sur toutes les crises e...
Dans ce lire QI vient de paraître, le journaliste Sebastien Darsy revient sur toutes les crises et scandales qui ont émaillé l’agenda du...
Dans ce lire QI vient de paraître, le journaliste Sebastien Darsy revient sur toutes les crises et scandales qui ont émaillé l’agenda du vignoble bordelais, ces dernières années. Il y voit l’opportunité de réinventer un avenir pour la région. Un avenir tourné vers la Bio. Il y fait le portrait de ces vignerons précurseurs qui ont amené la Bio et la Biodynamie en Gironde : Paul Barre, Le Puy, Puy Arnaud, Falfas, Alain Moueix, Nicolas Despagne et j’en passe. A lire pour comprendre les enjeux et se faire sa propre opinion si vous avis n’est pas encore tranché. moins
Ce document est une pièce maîtresse pour comprendre les raisons qui ont amené au choix des cépage...
Ce document est une pièce maîtresse pour comprendre les raisons qui ont amené au choix des cépages que l’on connaît à Bordeaux dans le...
Ce document est une pièce maîtresse pour comprendre les raisons qui ont amené au choix des cépages que l’on connaît à Bordeaux dans le cadre de la création des premières AOC en 1935. L’auteur s’appuie sur toute la littérature du 19eme siècle qui plébiscite la qualité du cabernet-sauvignon, merlot et autres saivignons/sémillons. Il en conclut donc qu’il faut adopter ces cépages sans hésitation aucune. Les cépages accessoires sont tolérés en 1935 et on donne 10 ans au vigneron pour les arracher. Cela sera le cas après le gel de 1956 et la nécessité de replanter une grande partie du vignoble. Les cépages accessoires vont définitivement disparaître à Bordeaux au profit du merlot en rouge et du sauvignon en blanc. Sans contester la qualité des cépages que Bordeaux a choisi, le raisonnement de George Bord me paraît contestable sur deux points. Les auteurs du 19eme siècle vont principalement visiter les vignobles du Medoc et de Sauternes, propriétés de 1855, aux surfaces en vigne déjà conséquentes. Il faut rappeler que le pont de Pierre n’a été construit qu’au milieu du 19eme siècle et rendait plus compliqué l’accès aux vignobles de la rive droite. Ces propriétés medocaines et sauternaises avaient des régisseurs compétents capables de magnifier la qualité des cépages de la rive gauche. En 1850, il y a 200 000 vignerons en Gironde et on peut naturellement croire que ces petites exploitations était difficilement à même de produire des vins intéressants avec leurs cépages locaux. De là à conclure, que les cépages, qu’ils vinifiaient étaient moins qualitatifs… Troisième point, au 19eme siècle, le vignoble est en franc de pied et rend nécessaire la parfaite adéquation d’un cépage à un terroir. Le cabernet-sauvignon en dehors des sols de Graves était sujet au pourridié. Il ne pouvait pas s’implanter sur à rive droite. C’est la généralisation de la greffe après le phylloxera qui rend possible la diffusion plus large des cépages médocains sur la rive droite. Sans cet essai, l’encepagement bordelais n’aurait peut-être pas été le même. Charge à nous, vignerons bordelais, de replanter et redonner ses chances à ce très riche patrimoine ampélographique. Nous y trouverons certaines solutions pour l’avenir. moins
Quand le blanc auba fermente, cela donne de drôles de messages !
Quand le blanc auba fermente, cela donne de drôles de messages !
Quand le blanc auba fermente, cela donne de drôles de messages ! moins
Dans le Sud-Ouest du jour, un joli papier sur notre travail de replantation des cépages historiqu...
Dans le Sud-Ouest du jour, un joli papier sur notre travail de replantation des cépages historiques de Bordeaux. Article à l’occasion des...
Dans le Sud-Ouest du jour, un joli papier sur notre travail de replantation des cépages historiques de Bordeaux. Article à l’occasion des portes ouvertes dans 69 châteaux de Graves. Nous aurons l’occasion de vous faire goûter une vingtaine de cuvées dont 3 cuvées de cépage oubliés. Restauration prévue le samedi et dimanche midi avec un éleveur de veau bazadais. Concert de l’artiste Alexandre Charles à 12h le samedi et dimanche. On vous attend nombreux avec le sourire, et on l’espère, le soleil. moins
Qu’est ce qui fermente ici, à votre avis ?
Qu’est ce qui fermente ici, à votre avis ? moins
Retrouvez aussi