Nous replantons ici,
l'ensemble des cépages oubliés historiques de Bordeaux,
dans une approche biodynamique, respectueuse du terroir.

Les dernières publications

Découvrez ce qu'il se passe dans notre domaine en ce moment !

Lecture de TGV. Se replonger dans l'histoire du vin, pour mieux comprendre et préparer les enjeux...
Lecture de TGV. Se replonger dans l’histoire du vin, pour mieux comprendre et préparer les enjeux de demain.
Lecture de TGV. Se replonger dans l’histoire du vin, pour mieux comprendre et préparer les enjeux de demain. moins
Très sympathique commentaire de Julien Viaud, œnologue consultant chez Michel Rolland, suite à sa...
Très sympathique commentaire de Julien Viaud, œnologue consultant chez Michel Rolland, suite à sa visite à Cazebonne. Commentaire complet à...
Très sympathique commentaire de Julien Viaud, œnologue consultant chez Michel Rolland, suite à sa visite à Cazebonne. Commentaire complet à lire sur le site de Winefunding sur la page relative à notre projet en cours, de rachat de vignes. https://www.winefunding.com/fr/chateau-cazebonne moins
Voici notre poche d'effluents bien remplie. Obligation de retraitement de ces eaux qui nous ont s...
Voici notre poche d’effluents bien remplie. Obligation de retraitement de ces eaux qui nous ont servi au nettoyage tout au long des...
Voici notre poche d’effluents bien remplie. Obligation de retraitement de ces eaux qui nous ont servi au nettoyage tout au long des vinifications. moins
Nos semis de couverts végétaux ont très bien démarré cette année. Immédiatement après la vendange...
Nos semis de couverts végétaux ont très bien démarré cette année. Immédiatement après la vendange de chaque parcelle, on a semé. Cela nous...
Nos semis de couverts végétaux ont très bien démarré cette année. Immédiatement après la vendange de chaque parcelle, on a semé. Cela nous permet de bénéficier des dernières chaleurs et du sol chaud. Du coup, les couverts s’installent au mieux avant l’hiver et cela nous permettra de les rouler en temps et en heure au printemps. En 2017, nous avions semé assez tard, mal non en a pris. Depuis on sème le plus tôt possible, entre mi septembre et mi octobre. A gauche, semis de blés anciens sur notre plateau de Peyron. A droite semis de féveroles pour apporter de l’azote et de compacter les sols. Sur chaque parcelle, on essaie d’adapter nos semis aux besoins de la parcelle. moins
35 millimètres d'eau en 24 heures chez nous et de la grêle chez certains. Pour ceux qui ont encor...
35 millimètres d’eau en 24 heures chez nous et de la grêle chez certains. Pour ceux qui ont encore des liquoreux à rentrer, ce n’est pas...
35 millimètres d’eau en 24 heures chez nous et de la grêle chez certains. Pour ceux qui ont encore des liquoreux à rentrer, ce n’est pas une bonne nouvelle du tout. Nous, on se réjouit d’avoir fini nos semis de couverts végétaux. Cette eau plus les températures clémentes vont faire du bien aux semis de blés anciens et de fèveroles. Les semis étaient déjà réussis, ils vont être magnifiques. Nos sols vont faire des réserves d’azote et de carbone au printemps, et la vigne ne s’en portera que mieux. moins
On bâtonne les barriques de blanc tous les jours afin de remuer les lies et levures et les mettre...
On bâtonne les barriques de blanc tous les jours afin de remuer les lies et levures et les mettre en suspension. Cela à plusieurs vertus,...
On bâtonne les barriques de blanc tous les jours afin de remuer les lies et levures et les mettre en suspension. Cela à plusieurs vertus, notamment de permettre aux levures de finir leur travail et de transformer les derniers grammes de sucre en alcool. Ce travail sur lies est par ailleurs ‘réducteur’ et limite les risques d’oxydation dans la barrique. moins
On a semé nos parcelles en jachère du Maine. On a semé des variétés anciennes de blé, le blé que ...
On a semé nos parcelles en jachère du Maine. On a semé des variétés anciennes de blé, le blé que nous avions récolté l’année dernière. Avec...
On a semé nos parcelles en jachère du Maine. On a semé des variétés anciennes de blé, le blé que nous avions récolté l’année dernière. Avec ces blés, on va produire de la paille, qui permettra de stocker du carbone, indispensable à la reconstitution des humus. Pas de plantation de vignes sur cette parcelle l’année prochaine. On attendra 2021 pour laisser le sol se reposer. moins
Retrouvez aussi