Avoir des sols vivants

Le sol est le grand oublié de l'agriculture d'après guerre. Les progrès apportant des semences sélectionnées, des engrais, des pesticides, le sol est peu à peu devenu un substrat pour l'agriculture. Un sol vivant est pourtant l'allier indispensable d'une plante en bonne santé, et permet la production de raisins sains, porteurs d'équilibre, pré-requis indispensable pour l'élaboration de grands vins.

Les semis mellifères que nous avons effectués début juin sont magnifiques. Les abeilles se régale...
Les semis mellifères que nous avons effectués début juin sont magnifiques. Les abeilles se régalent...

Les semis mellifères que nous avons effectués début juin sont magnifiques. Les abeilles se régalent déjà et ces herbes nous permettent de ne pas garder des sols à nu, cela protégera en période de canicule comme celle que nous venons de connaître.

moins Catégories: Les semis mellifères, Avoir des sols vivants
Un rang sur 2. Un rang pour nos semis mellifères, un rang pour les couverts végétaux de l'hiver, ...
Un rang sur 2. Un rang pour nos semis mellifères, un rang pour les couverts végétaux de l’hiver, qui ont repris...

Un rang sur 2. Un rang pour nos semis mellifères, un rang pour les couverts végétaux de l’hiver, qui ont repris du poil de la bête même si nous les avons roulés au mois d’avril. Et la vigne est en pleine forme. Un millésime plein de promesses. Pourvu que cela dure !

moins Catégories: Les semis mellifères, Avoir des sols vivants, Les abeilles, Les insectes dans les vignes
On sème un rang de couverts en mettant cette fois des plantes mellifères. Cela va nous faire un j...
On sème un rang de couverts en mettant cette fois des plantes mellifères. Cela va nous faire un joli couvert pour...

On sème un rang de couverts en mettant cette fois des plantes mellifères. Cela va nous faire un joli couvert pour l’été, avec une myriade de fleurs. C’est les abeilles qui vont être contentes !

moins Catégories: Les abeilles, Les insectes dans les vignes, Les semis mellifères, Avoir des sols vivants
Les pucerons se régalent de nos deniers pieds de fèveroles, si riches en azote. Un vrai garde man...
Les pucerons se régalent de nos deniers pieds de fèveroles, si riches en azote. Un vrai garde manger pour les coccinelles !
Les pucerons se régalent de nos deniers pieds de fèveroles, si riches en azote. Un vrai garde manger pour les coccinelles ! moins Catégories: Les pucerons, Les insectes dans les vignes, Le rôle de la féverole, Les couverts végétaux, Le rôle de l'azote, Avoir des sols vivants
Quel bonheur de retrouver de la bourrache dans les vignes. C'est un reste de nos semis mellifères...
Quel bonheur de retrouver de la bourrache dans les vignes. C’est un reste de nos semis mellifères de l’année dernière. Magnifique fleur de...
Quel bonheur de retrouver de la bourrache dans les vignes. C’est un reste de nos semis mellifères de l’année dernière. Magnifique fleur de bourrache ! moins Catégories: La bourrache, La flore dans les vignes, Les semis mellifères, Avoir des sols vivants
Nous avons réalisé cette année un superbe compost Maria Thun. Cette préparation est préparée...

Nous avons réalisé cette année un superbe compost Maria Thun. Cette préparation est préparée à base de bouse vache, de basalte, de coquilles d’oeufs et des 6 préparations du compost de la biodynamie (502 à 507). La préparation après avoir été remuée et oxygénée pendant une heure est placée dans des demi-futs que l’on enterre partiellement dans la terre. On place alors les préparations de la biodynamie dessus. La préparation est prête après l’hiver. Nous pouvons aujourd’hui utiliser celle que nous avons faite avec l’association Dynamis à l’automne. Cette préparation une fois dynamisée et épandue sur le sol, aide à une meilleure décomposition de la matière organique. Nous l’avons donc tout naturellement utilisée sur les paillis de fèveroles roulées. En tout cas, les vers de terre se régalent déjà de cette excellente Maria Thun.

moins Catégories: Le rôle du compost, Avoir des sols vivants, Le compost Maria Thun, Tout savoir sur la biodynamie
Il n'est jamais inutile de bêcher une motte de terre pour vérifier l'état de ses sols. On cherche...
Il n’est jamais inutile de bêcher une motte de terre pour vérifier l’état de ses sols. On cherche des sols bien aérés, décompactés, où les...
Il n’est jamais inutile de bêcher une motte de terre pour vérifier l’état de ses sols. On cherche des sols bien aérés, décompactés, où les racines des adventices vont bien s’enfoncer en profondeur. Pour y parvenir, de la matière organique, le travail des sols, les préparations biodynamiques et d’année en année, le sol s’aère, devient plus friable. Ici, le sol de Christine Dupuy à Madiran lors d’un stage de biodynamie auquel nous avons participé. moins Catégories: Avoir des sols vivants, L'humus du sol
Tous les thèmes
Retrouvez aussi