Les rencontres des cépages modestes

Une fois par an, on se rend dans l'Aveyron pour partager notre passion pour les cépages oubliés avec des vignerons et passionnés venus de toute la France. Des rencontres passionnantes.

Jo Pithon était présent aux Rencontrrs ces cépages modestes. David le connaît de longue date, mai...
Jo Pithon était présent aux Rencontrrs ces cépages modestes. David le connaît de longue date, mais je ne l’avais encore jamais...
Jo Pithon était présent aux Rencontrrs ces cépages modestes. David le connaît de longue date, mais je ne l’avais encore jamais rencontré. Il nous a notamment fait déguster ce chenin 2013. Complexe, ciselé, sur la tension comme il sait les faire et comme on les adore. moins Catégories: Belles rencontres, Les rencontres des cépages modestes
On est très heureux d'avoir enfin pu faire la connaissance de Stéphane Bonjean avec qui on échang...
On est très heureux d’avoir enfin pu faire la connaissance de Stéphane Bonjean avec qui on échange depuis de longs mois au sujet de notre...
On est très heureux d’avoir enfin pu faire la connaissance de Stéphane Bonjean avec qui on échange depuis de longs mois au sujet de notre passion commune pour les cépages oubliés. Énorme coup de cœur pour sa cuvée Les copains d’abord. Cela allie le fruit, la structure, la longueur et la complexité. 30 minutes après dégustation, le verre vide était encore riche d’arômes. A l’aveugle, je serais certainement parti sur un premier cru de la Côte de Beaune, de type Volnay. Bon, je crois qu’une visite en Auvergne s’impose, ne serait ce que pour aller voir ses vignes centenaires franc de pied. moins Catégories: Belles rencontres, Les rencontres des cépages modestes
Le Domaine de Lansac propose une cuvée en franc de pied à partir de cépages traditionnels de la V...
Le Domaine de Lansac propose une cuvée en franc de pied à partir de cépages traditionnels de la Vallée du Rhône. Cette cuvée est tout...
Le Domaine de Lansac propose une cuvée en franc de pied à partir de cépages traditionnels de la Vallée du Rhône. Cette cuvée est tout simplement impressionnante de puissance, d’equilibre, de complexité. On en a mis quelques bouteîlles en cave. Pour rappel, la plupart des vignes françaises ont été greffées sur des porte-greffes américains qui permettent de résister au phylloxera, qui sévit encore dans les vignes. Mais alors, me direz vous, comment peut-on avoir des vignes en franc de pied ? Deux solutions pour cela, disposer de terroirs avec une quasi absence d’argile (on considère qu’en dessous de 3% d’argile, il n’y a pas de risque, qu’il augmente au delà et qu’au dessus de 7% d’argile, il est impossible de se soustraire à la menace du phylloxera). La deuxième solution consiste à inonder en hiver les vignes pour faire mourrir l’insecte. C’est ce qui est pratiqué sur ces vignes très proches du Rhône. moins Catégories: Belles rencontres, Les rencontres des cépages modestes
Portrait de vigneronne. On a rendu visite vendredi à Stephanie Roussel du Domaine Lassolle dans l...
Portrait de vigneronne. On a rendu visite vendredi à Stephanie Roussel du Domaine Lassolle dans le tout proche marmandais. On est allé...
Portrait de vigneronne. On a rendu visite vendredi à Stephanie Roussel du Domaine Lassolle dans le tout proche marmandais. On est allé goûté ses jus 2018. Stéphanie a une patte bien à elle, inimitable, un talent pour rendre ses jus frais et gouleyants tout en préservant des aromatiques complexes. On devrait initier une collaboration et signer ensemble des cuvées à Cazebonne en 2019. Les échanges s’annoncent d’ores et déjà passionnants. moins Catégories: Nos coups de coeur, Les rencontres des cépages modestes
Nous sommes sur le retour vers langon après un Week-end passé aux Recontres des cépages modestes....
Nous sommes sur le retour vers langon après un Week-end passé aux Recontres des cépages modestes. C’est pour nous une première et nous en...
Nous sommes sur le retour vers langon après un Week-end passé aux Recontres des cépages modestes. C’est pour nous une première et nous en repartons enchanté. Nous avons fait de très belles rencontres avec des vignerons passionnés et passionnants. Le week-end s’est clôturé sur une magistrale présentation des cépages autochtones de Hongrie. Vivement que nos plantations soient en âge de produire pour que l’on vienne faire déguster nos cuvées de Mancin, Castets, Pardotte et autres Saint-Macaire... Rendez-vous est pris pour l’année prochaine. moins Catégories: Belles rencontres, Les rencontres des cépages modestes
Retrouvez aussi