La courbe de fermentation sur le cabernet-sauvignon a une bonne tête. On est descendu depuis cette photo à 996. Encore un tout petit effort et on aura fini les sucres. On brasse les lies, on mouille le chapeau, et cela devrait être bon.

La courbe de fermentation sur le cabernet-sauvignon a une bonne tête. On est descendu depuis cette photo à 996. Encore un tout petit effort et on aura fini les sucres. On brasse les lies, on mouille le chapeau, et cela devrait être bon.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi