Les conditions ne sont globalement pas favorables au développement des maladies cryptogamiques, mais il faut être vigilant car l’ennemi n’est jamais loin. Ici une tache de black rot, repérée sur l’une de nos parcelles. Il faut rester vigilant et tout particulièrement à l’approche des premières pluies.

Les conditions ne sont globalement pas favorables au développement des maladies cryptogamiques, mais il faut être vigilant car l’ennemi n’est jamais loin. Ici une tache de black rot, repérée sur l’une de nos parcelles. Il faut rester vigilant et tout particulièrement à l’approche des premières pluies.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi