Pour lutter contre le gel cette année, là moitié des vignes (sur cépages précoces ou sur les parcelles les plus gélives) n’ont été que partiellement taillées. On a taille tous les bois non utiles et préservé une aste non taillée. La vigne pousse selon des principes d’acrimonie, c’est à dire qu’elle privilégie la pousse de ses bourgeons terminaux, a fortiori s’ils sont en hauteur. Une fois le gel passé, on taillera cette baguette en laissant le nombre de bourgeons souhaités. Les bourgeons auront été épargnés par le gel car ils n’auront pas ou peu débourré. Sur notre parcelle de Darche, sur des merlots précoces, on va ainsi éviter des pertes de récolte sur les gelées de dimanche, lundi et mardi.

Pour lutter contre le gel cette année, là moitié des vignes (sur cépages précoces ou sur les parcelles les plus gélives) n’ont été que partiellement taillées. On a taille tous les bois non utiles et préservé une aste non taillée. La vigne pousse selon des principes d’acrimonie, c’est à dire qu’elle privilégie la pousse de ses bourgeons terminaux, a fortiori s’ils sont en hauteur. Une fois le gel passé, on taillera cette baguette en laissant le nombre de bourgeons souhaités. Les bourgeons auront été épargnés par le gel car ils n’auront pas ou peu débourré. Sur notre parcelle de Darche, sur des merlots précoces, on va ainsi éviter des pertes de récolte sur les gelées de dimanche, lundi et mardi.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi