Nous avons rentré hier notre plante de Petit Verdot. Quarante caisses, 500 kilos de vendange. Pas si mal au final sur cette parcelle de moins de 30 ares. Les peaux étaient bien mûres. On aurait pas gagné à attendre même si la malique est élevée. Mais c’est souvent le cas sur le Petit Verdot.

Nous avons rentré hier notre plante de Petit Verdot. Quarante caisses, 500 kilos de vendange. Pas si mal au final sur cette parcelle de moins de 30 ares. Les peaux étaient bien mûres. On aurait pas gagné à attendre même si la malique est élevée. Mais c’est souvent le cas sur le Petit Verdot.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi