Après le gel, ce porte-greffe nous montre qu’il a envie de vivre. Il s’appuie sur ces réserves (de l’amidon) pour faire sortir les bourgeons. Bientôt, les feuilles avec la photosynthèse, prendront le relais, pour alimenter la plante en énergie.

Après le gel, ce porte-greffe nous montre qu’il a envie de vivre. Il s’appuie sur ces réserves (de l’amidon) pour faire sortir les bourgeons. Bientôt, les feuilles avec la photosynthèse, prendront le relais, pour alimenter la plante en énergie.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi