Il a gelé hier matin. Des gelées bien rares cette année. Pourtant, on en aurait bien besoin, pour stopper l’avancée de la vigne et parce que le gel joue un rôle purificateur sur la nature en hiver. On espère que les temperatures ne monteront pas trop vite en cette fin de février comme au mois de mars. Nous ne sommes pas pressé que la vigne débourre. On n’a pas besoin de gel printanier cette année.

Il a gelé hier matin. Des gelées bien rares cette année. Pourtant, on en aurait bien besoin, pour stopper l’avancée de la vigne et parce que le gel joue un rôle purificateur sur la nature en hiver. On espère que les temperatures ne monteront pas trop vite en cette fin de février comme au mois de mars. Nous ne sommes pas pressé que la vigne débourre. On n’a pas besoin de gel printanier cette année.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi