Portrait de cépages. Commençons par le Jurançon noir. C’est un cépage magnifique au port bien érigé, facile à palisser. Ils donnent de belles grappes, bien régulières et espacées, ce qui va permettre de réaliser un joli cordon de grappes. Il est au final plutôt peu sensibles aux maladies. C’est un cépage relativement vigoureux avec un joli feuillage. Pour obtenir de bons raisins, il faut lui tenir une charge raisonnable et on devra peut être faire tomber quelques grappes au mois de juillet. Enfin, et pas la moindre de ses qualités, il résiste bien au gel avec des contre bourgeons fructifères. Au final, beaucoup de qualités, pour ce cépage dit modeste.

Portrait de cépages. Commençons par le Jurançon noir. C’est un cépage magnifique au port bien érigé, facile à palisser. Ils donnent de belles grappes, bien régulières et espacées, ce qui va permettre de réaliser un joli cordon de grappes. Il est au final plutôt peu sensibles aux maladies. C’est un cépage relativement vigoureux avec un joli feuillage. Pour obtenir de bons raisins, il faut lui tenir une charge raisonnable et on devra peut être faire tomber quelques grappes au mois de juillet. Enfin, et pas la moindre de ses qualités, il résiste bien au gel avec des contre bourgeons fructifères. Au final, beaucoup de qualités, pour ce cépage dit modeste.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi