Une des spécialités du vigneron, est de toujours se plaindre de la météo, qui nous accable régulièrement (et tout particulièrement ces dernières années). Alors il est aujourd’hui temps de se réjouir de ces fraîches températures du mois de janvier. La vigne va rester encore un peu dans son cocon douillet et c’est toujours cela de pris. Les températures trop clémentes en hiver sont autant de menaces de gelées à venir en avril… ou mars.

Une des spécialités du vigneron, est de toujours se plaindre de la météo, qui nous accable régulièrement (et tout particulièrement ces dernières années). Alors il est aujourd’hui temps de se réjouir de ces fraîches températures du mois de janvier. La vigne va rester encore un peu dans son cocon douillet et c’est toujours cela de pris. Les températures trop clémentes en hiver sont autant de menaces de gelées à venir en avril… ou mars.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi