Bordeaux possède dans son patrimoine ampélographique de grands cépages tardifs. C’est le cas du Mancin ou du Petit Verdot. L’analyse porte ici sur une parcelle surgreffée de Mancin et une plante de Petit verdot. Les degrés sont là mais les acidités sont encore fortes. On va devoir patienter en espérant que la météo reste ensoleîllée pour nous aider à aller chercher de la maturité. L’année n’est pas favorable à ce type de cépages, mais sur des années chaudes le Mancin comme le Petit verdot peuvent nous révéler d’excellentes surprises.

Bordeaux possède dans son patrimoine ampélographique de grands cépages tardifs. C’est le cas du Mancin ou du Petit Verdot. L’analyse porte ici sur une parcelle surgreffée de Mancin et une plante de Petit verdot. Les degrés sont là mais les acidités sont encore fortes. On va devoir patienter en espérant que la météo reste ensoleîllée pour nous aider à aller chercher de la maturité. L’année n’est pas favorable à ce type de cépages, mais sur des années chaudes le Mancin comme le Petit verdot peuvent nous révéler d’excellentes surprises.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi