Broyage des sarments. On ne sort pas les sarments, on ne les brule pas. Ils apportent de la matière organique au sol. Très souvent, le vigneron sort les sarments de la parcelle par peur de contamination en maladies de bois. Nous ne le faisons plus, considérant que nos sols sont désormais assez vivants pour consommer les bois rapidement, et combattre ces maladies.

Broyage des sarments. On ne sort pas les sarments, on ne les brule pas. Ils apportent de la matière organique au sol. Très souvent, le vigneron sort les sarments de la parcelle par peur de contamination en maladies de bois. Nous ne le faisons plus, considérant que nos sols sont désormais assez vivants pour consommer les bois rapidement, et combattre ces maladies.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi