Le blanc auba, cépage blanc oublié de Bordeaux, qui était notamment présent sur les coteaux sur la rive droite de la Garonne, du côté de Saibte-Croix du Mont notamment. C’est l’un des cépages blancs que nous avons replanté à Cazebonne. Cette gravure est issue de la magistrale ampélographie de Pierre Viala (1859-1936), inspecteur général de viticulture, et Victor Vermorel (1848-1927), industriel, qui en assura le secrétariat général. Cette ampélographie a été publiée de 1901 à 1910. Ils réunirent autour d'eux quatre-vingt-cinq autres contributeurs, dont A. Bacon, A. Barbier, L. Belle, pour la rédaction et J. B. Drouot, Henri Gillet, Alexis Kreÿder et Jules Troncy, pour les illustrations.

Le blanc auba, cépage blanc oublié de Bordeaux, qui était notamment présent sur les coteaux sur la rive droite de la Garonne, du côté de Saibte-Croix du Mont notamment. C’est l’un des cépages blancs que nous avons replanté à Cazebonne. Cette gravure est issue de la magistrale ampélographie de Pierre Viala (1859-1936), inspecteur général de viticulture, et Victor Vermorel (1848-1927), industriel, qui en assura le secrétariat général. Cette ampélographie a été publiée de 1901 à 1910. Ils réunirent autour d'eux quatre-vingt-cinq autres contributeurs, dont A. Bacon, A. Barbier, L. Belle, pour la rédaction et J. B. Drouot, Henri Gillet, Alexis Kreÿder et Jules Troncy, pour les illustrations.
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi