Portraits de cépages. On continue notre tour de présentation des cépages oubliés de Bordeaux. Focus aujourd’hui sur le Saint-Macaire. On vous vantait hier le magnifique port érigé du Jurançon noir. On ne peut pas en dire autant du Saint-Macaire avec son caractère très buissonnant. Sa vigueur est forte et cette année on a pu observer jusqu’à trois sortie sur un même bourgeon avec jusqu’à trois grappes par sortie. Si on laisse faire on pourrait se retrouver ici avec une trentaine de grappes et la grappe est plutôt grosse une fois à maturité. Autant dire qu’il va falloir éclaircir et ne conserver qu’une sortie par bourgeon. 10-12 grappes nous suffiront largement. A la vendange, les grappes sont gorgées de sucre, le jus est poisseux collant. C’est ce qui a donné le nom local de moustouzère, venant de ‘moustou ‘ qui s’emploie en patois pour décrire le visage d’un gamin qui s’est mis de la confiture sur le visage. Le Saint-Macaire est un magnifique cépage qu’il faut dompter pour lui laisser une récolte raisonnable mais le résultat est à la hauteur des attentes : magnifique ! Il est essentiel à l’assemblage de notre cuvée ´Comme en 1900’ !

Portraits de cépages. On continue notre tour de présentation des cépages oubliés de Bordeaux. Focus aujourd’hui sur le Saint-Macaire. On vous vantait hier le magnifique port érigé du Jurançon noir. On ne peut pas en dire autant du Saint-Macaire avec son caractère très buissonnant. Sa vigueur est forte et cette année on a pu observer jusqu’à trois sortie sur un même bourgeon avec jusqu’à trois grappes par sortie. Si on laisse faire on pourrait se retrouver ici avec une trentaine de grappes et la grappe est plutôt grosse une fois à maturité. Autant dire qu’il va falloir éclaircir et ne conserver qu’une sortie par bourgeon. 10-12 grappes nous suffiront largement. A la vendange, les grappes sont gorgées de sucre, le jus est poisseux collant. C’est ce qui a donné le nom local de moustouzère, venant de ‘moustou ‘ qui s’emploie en patois pour décrire le visage d’un gamin qui s’est mis de la confiture sur le visage. Le Saint-Macaire est un magnifique cépage qu’il faut dompter pour lui laisser une récolte raisonnable mais le résultat est à la hauteur des attentes : magnifique ! Il est essentiel à l’assemblage de notre cuvée ´Comme en 1900’ !
Retrouvez aussi
Retrouvez aussi